Appelé à comparaitre le 18 novembre, Noureddine Khadmi a quitté le territoire tunisien

Appelé à comparaitre le 18 novembre prochain dans l’affaire de l’envoi des jeunes dans les zones de conflit et maintenu en liberté, l’ancien ministre des Affaires religieuses, Noureddine Khadmi a quitté le pays.

Sitôt remis en liberté, il en a profité pour sauter dans un avion en direction du Qatar, comme l’illustre ce selfie pris par l’intéressé et posté sur sa page Facebook.

Plusieurs fois interdit de voyage, l’ancien ministre des Affaires religieuses, ayant même tenu un sit-in à l’aéroport de Tunis-Carthage en août dernier pour contester cette interdiction, il a finalement pu embarquer à bord d’un avion.

Lié à une affaire judiciaire, il est censé être interdit de quitter le territoire tunisien. Noureddine Khadmi avait un autre avis sur la question en faisant ses bagages direction Doha.

Commentaires: