Tunisie : Le Front de Salut national décide de boycotter les prochaines législatives

Front de Salut National
Le Front de Salut National

Le Front de Salut national a annoncé, ce mercredi 7 septembre 2022, sa décision de boycotter les prochaines élections législatives, prévues le 17 décembre 2022. L’annonce a été faite par Ahmed Nejib Chebbi, chef de cette formation politique, lors d’une conférence de presse.

Ahmed Nejib Chebbi a expliqué cette décision du fait de « l’élaboration de manière unilatérale de la loi électorale » et accusant « l’instance pour les élections (ISIE) d’être impartiale et loyale au pouvoir qui l’a installée ».

Selon lui, la participation aux élections législatives serait une « mascarade », à l’image de ce qui se passait sous le régime Ben Ali.

Jawhar ben Mbarek, dirigeant au Front de Salut national, a, par ailleurs, indiqué que toutes les composantes du Front, y compris Ennahdha, ont décidé d’adopter cette position.

Composé de cinq partis politiques, dont Ennahdha, et de cinq associations et organisations, le Front de salut national dit vouloir lancer un dialogue sur les réformes destinées à « sauver le pays ».

Commentaires: