Première allocution officielle de Ichraf Chebil, première dame de Tunisie

L’épouse du chef de l’Etat, qui s’exprimait samedi pour la première fois dans une allocution officielle à l’occasion de la journée de la femme tunisienne, a évoqué des moments historiques au cours desquelles la femme tunisienne a participé à la lutte pour la réalisation de ses droits socioéconomiques et politiques et aux appels en faveur de l’inscription des droits de la femme dans la constitution.

L’épouse du président de la République, Ichraf Chebil a appelé à redoubler d’efforts pour éliminer toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes en Tunisie.

Dans une allocution prononcée à l’ouverture d’une cérémonie organisée au lycée de la rue du Pacha à Tunis à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de la femme tunisienne, elle a indiqué que plusieurs femmes aussi bien dans les campagnes que dans les villes subissent des injustices et leurs droits sont bafoués, soulignant la nécessité d’agir en vue de favoriser l’autonomisation des femmes afin de leur permettre de jouer leur rôle dans la préservation de la cohésion familiale et de l’identité nationale.

La femme tunisienne a toujours été un rempart contre toutes les formes de cloisonnement et a joué un rôle majeur dans l’édification de l’Etat tunisien, a-t-elle soutenu, ajoutant que l’une des fiertés de la Tunisie est que les femmes occupent les postes les plus importants et réussissent dans diverses responsabilités.

Elle a souligné que la réalité actuelle exige davantage de soutien aux droits des femmes grâce à un engagement à les autonomiser et à éliminer toutes les formes de discrimination à leur encontre sur la base des principes des droits humains et de l’obligation de préserver leur dignité.

Commentaires: