Gaz : L’Algérie signe un accord de 4 Mds de dollars avec l’Italie, la Tunisie bénéficiaire

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a annoncé, hier lundi 18 juillet la signature d’un accord de quatre milliards de dollars permettant d’alimenter l’Italie en très grandes quantités de gaz naturel.

« Un important accord sera signé avec les compagnies ‘Occidental’, ‘ENI’ et ‘TOTAL’, d’un montant de 4 milliards de dollars, lequel permettra d’alimenter l’Italie en très grandes quantités de gaz naturel », a affirmé le président Tebboune dans une déclaration à la presse à l’issue de la signature de nombreux accords de coopération bilatérale, avec le président du Conseil des ministres italien, M. Mario Draghi.

Depuis le début de l’année, l’Algérie a fourni à l’Italie 13,9 milliards de m3, dépassant de 113 % les volumes prévus initialement. Elle prévoit de lui livrer au total 6 milliards de m3 supplémentaires d’ici fin 2022, selon l’agence officielle algérienne APS.

Eni, présente en Algérie depuis 1981, gère avec le géant algérien des hydrocarbures Sonatrach le gazoduc TransMed qui relie le pays à l’Italie, via la Tunisie. Il peut transporter jusqu’à 32 milliards de m3 de gaz naturel par an. D’où l’intérêt de la Tunisie, qui est payée soit en quantités de gaz naturel, soit en devises, en fonction du volume de gaz transporté vers l’Italie.

En effet, le gazoduc Transmed qui s’étend de Hassi R’mel (Algérie) jusqu’à Bologne (Italie) en passant par El Haouaria, achemine le gaz algérien et permet à la Tunisie de recevoir un « droit de passage », qui lui permet de bénéficier d’une quote-part de 6% du gaz naturel que l’Algérie vend à l’Italie.

Commentaires: