Tunisie : Les magistrats suspendent leur grève

Après près d’un mois, les magistrats ont décidé de suspendre « provisoirement » leur grève suite à la révocation de 57 juges accusés de corruption.

Les magistrats annoncent dans un communiqué, que cette grève sera observée de nouveau si le président de la République ne renonce pas à sa décision.

En grève depuis le 6 juin dernier, les magistrats vont reprendre le chemin des tribunaux. C’est du moins ce qu’avait laissé entendre le président de l’Association des Magistrats Tunisiens, Anas Hamaidi.

Il a indiqué avoir répondu positivement à la demande du secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, qui a demandé l’interruption de la grève générale des magistrats et la reprise du travail, à partir de ce lundi 4 juillet 2022.

Noureddine Taboubi a en effet, appelé, ce vendredi 1er juillet 2022, les juges à lever la grève décrétée depuis le 6 juin dernier et à reprendre le travail, lors de sa rencontre avec des représentants de différentes structures judiciaires et une délégation de la société civile.

Rappelons que les magistrats sont à leur quatrième semaine consécutive de grève en signe de protestation contre la révocation par le président de la République, Kais Saied de 57 juges.

Commentaires: