A quand la 5G en Tunisie ?

A quand la 5G en Tunisie ?

Bien que le ministère des Technologies de la communication ait donné son feu vert depuis octobre 2020 pour que des tests des réseaux 5G soient effectués par les opérateurs en Tunisie en prévision du lancement officiel de cette technologie en Tunisie en 2022, le retard dans ce secteur est bien là.

Car il semble que ce n’est qu’en 2023, voire 2024, que la 5G sera opérationnelle chez nous selon les estimations des opérateurs, alors que certains pays ont déjà entamé la phase de déploiement commercial.

S’y préparant activement, Tunisie Telecom a effectué les premiers tests 5G en décembre 2020 et qui semble avoir bien avancé sur le déploiement de la fibre optique. Ce réseau fixe servira de socle pour la 5G sur la partie backhaule, notamment.

« Pour se préparer à la migration vers la 5G, Tunisie Telecom a entrepris plusieurs initiatives. Nous sommes en train de développer les réseaux très haut débit et de généraliser la couverture FBB (Fixed Broad Band) et MBB (Mobile Broad Band) à l’ensemble du territoire tunisien », a déclaré la directrice de la Planification et de l’Ingénierie radio chez Tunisie Telecom, Sihem Tajouri, à l’occasion de l’Ericsson Day Tunisie organisé par l’équipementier suédois; mardi 28 juin 2022.

Mme Tajouri a précisé que l’opérateur historique a déployé plus de 30.000 kilomètres de fibre optique dont 145 kilomètres récemment dans le sud du pays. « Sans fibre optique, il sera difficile de transporter la quantité massive de données qui sera générée par l’utilisation de la 5G », a-t-elle précisé.

Sachant que la coexistence de ces deux technologies permettrait d’offrir du très haut débit à l’intérieur comme à l’extérieur pour ainsi répondre à l’augmentation de la quantité de données échangées.

La responsable de Tunisie Telecom a affirmé que la 5G ouvrirait aux opérateurs plusieurs opportunités qui leur permettront de diversifier leur business model. Elle a soutenu, cependant, que plusieurs défis persistaient.

« La 5G va nécessiter de lourds investissements et ses business models ne sont pas encore matures. Pour réussir le challenge, nous considérons que les préparations à la 5G et la readiness sont des facteurs clés », a-t-elle indiqué.

Un projet qui n’est pas sans coût conséquent, sachant que la Tunisie est classée à la 77e place à l’échelle mondiale en termes de vitesse de connexion à l’Internet mobile, selon le classement du « Speedtest Global Index » datant du mois d’août 2021 avec une vitesse moyenne de 33 Mbps.

Commentaires: