USA : Le droit à l’avortement supprimé dans la moitié des États

Grosse polémique aux Etats-Unis. La moitié des États du pays pourraient interdire ou restreindre le droit à l’IVG (Interruption volontaire de grossesse). Un rebondissement qui intervient après que la Cour suprême ait confirmé que ce droit n’était pas inscrit dans la Constitution américaine.

La Cour suprême a rendu vendredi 24 juin la liberté aux 50 États américains d’interdire l’avortement sur leur sol et une poignée d’entre eux s’en sont saisi immédiatement, la moitié des États devant, in fine, s’en emparer.

Le procureur général du Missouri a annoncé vendredi que son État devenait le « premier » à interdire l’avortement. Ont notamment suivi l’Arkansas et l’Oklahoma, où les autorités ont appliqué immédiatement la nouvelle interdiction.

Vingt-deux États – surtout sur la côte Ouest et dans le Nord-Est – conserveront le droit à l’avortement et certains ont même pris des mesures pour élargir l’accès aux IVG, notamment en autorisant davantage de professionnels de santé à les pratiquer ou en augmentant les financements des cliniques, rapporte l’agence AFP.

Commentaires: