Tunisie – Coronavirus : Explications suite à la résurgence de la pandémie

CP : AA

Après avoir été aux alentours de 7% au début de ce mois, le taux de positivité des tests du coronavirus s’est élevé à 21,75% au cours de la semaine dernière.

Selon Riadh Daghfous, directeur général du centre national de pharmacovigilance et membre du comité national de lutte contre le coronavirus, ce rebond est dû essentiellement à la baisse de l’efficacité des vaccins après plus de quatre mois de leur injection ainsi qu’au faible recours aux rappels (3ème et 4ème dose de renforcement de l’immunité).

Dans une déclaration à l’agence TAP, Daghfous a signalé que le comité scientifique, réuni mardi, a souligné l’importance de la 3ème et 4ème dose pour le renforcement de l’immunité à l’échelle nationale.

Dans ce contexte, il a fait savoir que les citoyens se limitent généralement aux deux premières doses et négligent les doses de renforcement de l’immunité.

Il a, en outre, indiqué qu’une éventuelle propagation des sous-variants d’omicron BA.4 et BA.5, détectés récemment en Europe et connus par leur forte propagation comparativement aux sous-variants BA.1 et BA.2, n’aurait pas d’importantes répercussions sur la situation sanitaire actuelle en Tunisie.

Nombre de cas en nette augmentation et taux de positivité en hausse, la contamination par le coronavirus semble resurgir. C’est le directeur de l’Institut Pasteur Hechmi Louzir qui le confirme, laissant croire à une résurgence de la pandémie.

Il a affirmé que la Tunisie connait actuellement une petite vague de contamination, mais elle risque de s’agrandir notamment dans le Grand-Tunis.

Il a dans ce sens jugé indispensable de renforcer la vaccination en Tunisie, notamment pour certaines catégories vulnérables.

Commentaires: