Le programme national de réformes est rejeté par l’UGTT

L’Union générale tunisienne de travail (UGTT) rejette le programme national de réformes présenté par le gouvernement, selon les déclarations de son secrétaire général adjoint Slaheddine Selmi.

Ce dernier justifie cette décision par l’ensemble de mesures d’austérité qui exigent la suppression de la compensation et le désaveu des accords d’augmentation salariale des agents du secteur public et de la fonction publique.

En ce sens, la centrale syndicale refuse catégoriquement la suppression les compensations pour la classe moyenne, alors que le gouvernement propose de rationaliser l’aide financière en la limitant aux familles nécessiteuses.

Slaheddine Selmi a également rappelé que la centrale syndicale n’a pas été consultée directement ou indirectement lors de la préparation et l’élaboration du programme national de réformes.

Commentaires: