Tunisie : L’inflation poursuit sa tendance haussière… à 7,8% !

L’inflation poursuit sa tendance haussière pour le cinquième mois consécutif, en augmentant à 7,8%, en mai 2022, atteignant ainsi un niveau record après avoir atteint 7,5% en avril, 7,2% en mars, 7% en février et 6,7% en janvier, a annoncé, ce dimanche 5 juin 2022, l’Institut National de la Statistique (INS).

Cette hausse de l’inflation est essentiellement due à l’accélération du rythme des hausses des prix.

Ces hausses des prix a touché tous les secteurs. Les prix des produits alimentaires ont augmenté de 8,2%, sur un an, en raison de la hausse des prix des œufs (23%), des huiles alimentaires (20,1%), des fruits (16,8%), des dérivés de céréales (9,7%), des légumes frais (8,5%) et des poissons frais (8,4%).

Les prix du secteur du logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles, ont augmenté de 7,3% contre 5% en avril ; celui des meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer, de 8,4% contre 7,4% en avril.

Les prix des produits manufacturés ont augmenté de 9,3%, en raison de l’accroissement des prix des matériaux de construction (11,6%), des produits de l’habillement (9,4%) et des produits d’entretien courant du foyer (6,5%).

Les prix des services ont augmenté de 6% sur un an en raison de la hausse des prix des services des restaurants, cafés et hôtels (7,9%), des loyers (4,6%) et des autres services (7,4%).

Il y a quelques jours, le gouverneur de la Banque Centrale Marouane Abassi expliquait qu’une des mesures prises pour maîtriser l’inflation avait été d’augmenter le taux directeur à 7%.

Il soulignait qu’il s’agit d’un mal nécessaire afin d’éviter un taux d’inflation à deux chiffres, c’est-à-dire atteindre les 10% dans les mois à venir.

Un taux d’inflation à deux chiffres ? Il y a quelques semaines, Walid Belhaj Amor, vice-président de l’Institut arabe des chefs d’entreprise (IACE), estimait, qu’à la lumière des répercussions de la guerre en Ukraine notamment, les taux d’inflation pourraient atteindre 10 à 12% en Tunisie.

Commentaires: