Tunisie : Najla Bouden veut équiper les véhicules administratifs de GPS

Dans le cadre des préparatifs et des mesures à prendre pour la prochaine Loi de finances 2023, la Cheffe du gouvernement, Najla Bouden, a adressé une circulaire aux ministres, directeurs généraux et aux gouverneurs , appelant ces derniers à redoubler d’efforts pour la bonne gestion de leurs dépenses pour la période 2023-2025.

Avec une augmentation maximale de 3% dans leurs futures estimations budgétaires, celle-ci sera consacrée essentiellement au recouvrement des arriérés et au paiement des dettes, tout en prévoyant la couverture des dépenses d’équipement relatives à des projets d’agrandissement ou de nouvelles constructions.

Dans le cadre de cette politique d’austérité indispensable, Najla Bouden a également appelé à une meilleure gestion des véhicules administratifs, entre autres, par l’installation de GPS à bord.

L’accélération de la cession des véhicules hors-service, en collaboration avec les services des Domaines publics et des biens de l’Etat, est aussi à mettre en exécution au plus vite pour alléger les coûts y afférent.

Rappelons qu’à ce propos, et avec plus de 32.000 voitures administratives, le taux d’infraction dans l’usage de ces véhicules de l’Etat a été d’environ 5%. Ce qui a poussé d’anciens responsables des Domaines de l’Etat à penser à doter ces véhicules de cartes à puce pour mieux les contrôler.

Car à voir ces voitures administratives circuler partout et transporter n’importe quoi, on est en droit de s’interroger sur la légalité de ces usages et sur l’énorme gaspillage qui en découle.

Commentaires: