Ces hôteliers qui démolissent volontairement leurs constructions… anarchiques

Des hôteliers entament volontairement la démolition de constructions anarchiques.

Quarante-deux hôteliers et propriétaires de cabines de vente de boissons installées sur le domaine public maritime à Hammamet ont volontairement décidé de démolir leurs constructions érigées illégalement et en violation de la loi.

Ces opérations de démolition ont été menées en présence des responsables régionaux, du gouverneur de Nabeul, du représentant de l’Agence Protection et d’Aménagement du Littoral (APAL) et du directeur régional de l’ONAS.

A ce titre, le président du bureau régional de l’APAL à Nabeul, Walid Rifai a indiqué, qu’au cours de l’année dernière, 255 infractions liées à l’atteinte au domaine public maritime ont été enregistrées dont 82 violations dans la délégation de Hammamet.

Il a précisé, à cet effet, que plusieurs séances de coordination ont été tenues avec les propriétaires contrevenant à la loi afin de les convaincre de la nécessité de démolir délibérément toutes les constructions anarchiques et érigées illégalement sur le domaine maritime public.

Il y a deux jours, le gouverneur de Nabeul, Mohamed Ridha Mlika avait indiqué que 28 hôtels sur 40 concernés avaient accepté la démolition des constructions érigées illégalement sur le domaine public maritime et que les négociations se poursuivaient avec les autres unités afin qu’elles se soumettent à la loi.

Commentaires: