Sidi Bouzid : Enquête sur le décès de la fille d’un martyr de la garde nationale

Agée de seulement de 9 ans, Hadil Marzouki est décédée à l’école

Une enquête a été ouverte sur les circonstances du décès de l’enfant Hadil Marzouki, fille du martyr de la garde nationale Mohamed Marzouki, tué dans l’attaque terroriste de Sidi Ali Ben Aoun en 2013, a annoncé lundi 18 avril, le ministère de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Personnes âgées.

Agée de seulement de 9 ans, Hadil Marzouki est décédée, ce lundi, suite à un malaise qu’elle a eu peu de temps après avoir pris son goûter, vers 11h 20 du matin, à son école de la rue de la République, à Sidi Bouzid, avant de perdre connaissance, indique le ministère dans un communiqué.

La direction de l’école a fait appel à la protection civile qui l’a transportée à l’hôpital régional de Sidi Bouzid pour recevoir les premiers secours mais elle n’a pas pu être sauvée.

Selon le ministère, c’est le parquet près le Tribunal de première instance de Sidi Bouzid qui a ordonné l’ouverture de cette enquête, soulignant que le corps de la défunte sera transporté au service de médecine légale pour déterminer les causes du décès.

Et d’ajouter que le délégué régional à la protection de l’enfance à Sidi Bouzid a alerté le juge des affaires familiales et pris les dispositions nécessaires pour fournir l’accompagnement nécessaire à la mère de la victime et sa famille.

Commentaires: