Tunisie : Le propriétaire d’une université privée en prison

Les agents de police ont arrêté il y a quelques jours le propriétaire d’une université privée à Tunis. Il est accusé d’avoir octroyé des documents administratifs et scientifiques falsifiés à des ressortissants subsahariens.

Selon Mosaïque FM, qui cite des sources sécuritaires, l’affaire a été révélée lorsqu’un étudiant subsaharien s’est présenté au poste de police pour avoir une carte séjour en présentant des documents falsifiés.

Il s’est avéré par la suite, qu’un intermédiaire, de nationalité subsaharienne, lui a assuré ces documents, mais le principal accusé n’est autre que le propriétaire de cette université.

Ce dernier a été arrêté et a reconnu les faits, indiquant qu’il avait délivré de nombreux documents falsifiés à des ressortissants subsahariens pour régulariser leur situation en Tunisie.

L’activité des universités privées fait débat en Tunisie. Elle semble échapper à tout contrôle notamment en l’absence de mécanismes transparent d’octroi de licence d’activité.

Commentaires: