Tunisie : Hausse vertigineuse des prix et baisse de la consommation de 50 à 70%

Les prix à la hausse

Pour les trois jours de ce mois saint du Ramadan, les Tunisiens avaient espoir que les prix des différents produits de consommation, particulièrement ceux de première nécessité, allaient connaître une baisse substantielle.

Malheureusement, il n’en est rien ! Pire encore, les prix sont partis à la hausse, même dans ces espaces dits « du producteur au consommateur ».

Dans ces espaces, si le citoyen ne trouve pas ce dont il a besoin pour son couffin, les prix restent « décevants » avec une baisse de deux ou trois cents millimes, si ce n’est une hausse par rapport à ceux affichés dans les marchés municipaux.

A Halfaouine ou à l’Ariana, les prix sont relativement abordables et certainement moins chers que dans ces points de vente.

D’autre part, dans une intervention sur Mosaïque FM, la vice-présidente de l’ODC (Organisation de la défense du consommateur), Thouraya Tebessi, a indiqué que la consommation moyenne des Tunisiens en ce début de Ramadan a enregistré une baisse de 50 à 70% par rapport à sa consommation de l’année dernière.

Elle  a ajouté que les tarifs annoncés par le ministère du Commerce ne sont nullement respectés, à l’instar des pommes de terre, négociées à plus de deux dinars. Quant aux piments, leur prix a atteint les 7 dinars voire les 8 dinars dans la plupart des points de vente conventionnels.

JBA

Commentaires: