Kais Saied promet l’organisation d’un « véritable » dialogue national

Pour le chef de l’Etat, l’organisation de la consultation nationale est nécessaire pour ce dialogue

Présidant hier lundi 28 mars, une réunion du conseil de la sécurité nationale, le chef de l’Etat Kais Saied est revenu sur l’organisation de la consultation nationale.

Pour lui, même si certains ont essayé d’entraver cette initiative, ses résultats ne peuvent pas être remis en cause. Et d’ajouter qu’il s’agit du premier processus qui sera suivi d’un dialogue national.

« La consultation nationale était nécessaire pour l’organisation d’un véritable dialogue national avec les parties nationales », a-t-il expliqué, sans donner plus de détails sur la date d’organisation de ce dialogue, et d’affirmer qu’il n’a pas modifié la Constitution par le biais de cette consultation électronique.

Intervenant lors de ce conseil qui fait suite à l’appel à l’organisation de deux plénières au parlement gelé, Kais Saied a expliqué qu’il était clair au sujet du calendrier électoral et que la dernière décision reviendra aux Tunisiens par le biais des élections et du référendum.

Kais Saied a tiré à boulets rouges sur les parties politiques qui s’opposent à son initiative, les accusant de vouloir porter atteinte à l’unité du pays. « S’ils jouissent d’une légitimité, pourquoi craignent-ils les élections ? », s’est-il interrogé.

Commentaires: