Tunisie : Miser sur la production nationale pour l’approvisionnement en céréales

Miser sur la production nationale et l’importation pour l’approvisionnement en céréales.

Le conflit russo-ukrainien aura un impact énorme sur le monde et plus particulièrement sur la Tunisie qui pourrait enregistrer une pénurie des produits de première nécessité notamment les céréales.

La Tunisie importe plus de 50% de ses besoins en blé, dont la plus grande partie provient d’Ukraine. D’un autre côté, les importations de blé représentent à elles seules plus de 51% des importations alimentaires du pays, selon une analyse de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’agriculture (FAO).

« Nous allons œuvrer à couvrir
une partie de nos besoins en céréales
à partir de notre production nationale

Face à ce constat, il est devenu nécessaire de rassurer les Tunisiens. Le directeur général de la concurrence et des enquêtes économiques au ministère du Commerce, Houssemeddine Touati, a assuré, ce vendredi 18 mars 2022, que les opérations d’importation et d’achat de céréales sont en cours, démentant tout arrêt au niveau de l’approvisionnement, rapporte l’agence TAP.

« Nous allons œuvrer à couvrir une partie de nos besoins en céréales à partir de notre production nationale. Pour ce qui est du reste, nous l’importerons de l’étranger », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse organisée par la présidence du gouvernement, à Dar Dhiafa, à Carthage.

« Les spéculateurs ont provoqué
un état de panique au sein de la population »

Selon lui, les spéculateurs ont profité de la conjoncture mondiale pour faire croire que la pénurie des matières premières est due à la guerre ukrainienne, provoquant ainsi, « un état de panique au sein de la population ».

Des chiffres ahurissants

Il a, dans ce contexte, indiqué que la campagne de lutte contre la spéculation qui s’est déroulée du 10 au 17 mars courant a abouti à la saisie de 333,82 tonnes de semoule, 1023,079 tonnes de farine, 1039,079 tonnes de pâtes, 252 tonnes de sucre, 69205 litres d’huiles et 25088 litres de lait.

75 personnes placées en garde à vue

Il a, par ailleurs, indiqué que 75 personnes ont été placées en garde à vue, précisant que 1868 procès-verbaux ont été rédigés dans le cadre de cette campagne.

Il a, par ailleurs, fait savoir qu’un nouveau programme de contrôle sera lancé afin que le marché puisse retrouver son rythme d’approvisionnement normal.

La Tunisie à l’abri jusqu’à l’été…

Rappelons qu’au lendemain de l’invasion russe en Ukraine, les autorités tunisiennes se sont empressées de rassurer la population. Hamed Dali, directeur général de l’Observatoire national de l’Agriculture au ministère de l’Agriculture, avait précisé que la Tunisie avait déjà parachevé ses commandes nécessaires de céréales, et ce bien avant le déclenchement de la guerre en Ukraine.

Il avait précisé que les stocks de céréales sont ainsi suffisants jusqu’au mois de juin prochain et que la Tunisie ne sera confrontée à aucun manque jusqu’à la saison de la récolte l’été.

Grand importateur de céréales, notre pays a reçu 3,7 millions de tonnes durant l’année commerciale 2021-2022. Parmi les principaux fournisseurs de céréales pour la Tunisie, figurent l’Ukraine et la Russie.

Commentaires: