Blessés et familles des martyrs de la Révolution en sit-in ouvert

Les blessés de la révolution et les familles des martyrs ont lancé un nouveau sit–in ouvert au siège de la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme (LTDH).

Leurs revendications concernent notamment la publication d’un décret spécifique aux blessés de la révolution et aux familles des martyrs, la mise en application des différentes lois publiés dans ce dossier depuis 2011 en plus d’une demande d’excuses officielles de la part de l’Etat.

Moslem Kasdallah, un des blessés de la Révolution, a affirmé à l’agence TAP que le sit-in ne sera levé qu’après la satisfaction des revendications.

Commentaires: