Tunisie : Levée de l’assignation à résidence contre Noureddine Bhiri

Après plus de deux mois de mise en résidence surveillée, le vice-président du mouvement Ennahdha Noureddine Bhiri et le cadre sécuritaire, Fethi Beldi ont vu leur assignation levée.

Sans citer directement leurs noms, le ministère de l’Intérieur a annoncé avoir mis fin à l’effet des deux décisions d’assignation à résidence décidées le 31 décembre dernier, sur fond d’implication présumée dans une affaire d’atteinte à la sécurité publique.

Cette décision a été prise « jusqu’à ce que la justice prenne les mesures judiciaires nécessaires à leur égard » et vient « suite à la mise en place du Conseil supérieur de la magistrature provisoire et sur fond de l’existence d’enquêtes judiciaires déférées à la justice. »

Quelques heures après l’annonce, Bhiri a quitté l’hôpital Habib Bougatfa di Bizerte à bord d’une ambulance qui l’a transféré vers une clinique privée de Tunis.

Commentaires: