L’UE accuse la Russie de « terrorisme géopolitique »

Entre les Européens et la Russie c’est une sorte de nouvelle guerre froide qui s’installe. D’ailleurs la Chine a averti contre les conséquences d’une nouvelle guerre froide dans le monde.

Dernier rebondissement, ce mardi 1er mars 2022, le président du Conseil européen, Charles Michel, qui représente les 27 États membres de l’UE, a accusé la Russie de «terrorisme géopolitique» pour son invasion de l’Ukraine, dans un discours au Parlement européen.

« Ce n’est pas seulement l’Ukraine qui est attaquée. Le droit international, l’ordre international basé sur des règles, la démocratie, la dignité humaine sont aussi attaqués. C’est du terrorisme géopolitique pur et simple », a-t-il dit.

Cette position intervient quelques jours après la menace de la Russie portant sur la dissuasion nucléaire. 

Cette décision a été prise suite aux récentes déclarations de l’OTAN et aux sanctions économiques « illégitimes » décidées à l’encontre de la Russie pour son invasion de l’Ukraine, explique Vladimir Poutine.

« J’ordonne au ministre de la Défense et au chef d’état-major de mettre les forces de dissuasion de l’armée russe en régime spécial d’alerte au combat », a déclaré Vladimir Poutine lors d’un entretien avec ses chefs militaires retransmis à la télévision.

Commentaires: