Tunisie : Saied veut interdire les financements étrangers des associations

Lors d’un conseil des ministres tenu ce jeudi 24 février 2022, le chef de l’Etat a tiré à boulets rouges sur les associations douteuses en Tunisie.

Pour Kais Saied il est temps de se pencher sur ce dossier et de mettre en place de nouveaux mécanismes de contrôle.

Le président de la République est allé jusqu’à appeler à promulguer une loi interdisant tout financement étranger des associations.

« Ces associations qui ont des activités suspectes et qui sont une prolongation de partis politiques », a-t-il précisé.

L’élaboration d’un nouveau cadre juridique régissant les associations en Tunisie avait engagé la réflexion de nombreux acteurs. Ce domaine est régi par le décret-loi n°88-2011 qui garantit la liberté de constituer des associations, d’y adhérer et d’y exercer des activités.

Commentaires: