CSM provisoire : L’ATJM met en garde contre la nomination de magistrats « douteux »

L’Association tunisienne des jeunes magistrats (ATJM) a mis en garde, ce jeudi 24 février 2022, contre la nomination de magistrats « douteux » au sein du Conseil Supérieur de la Magistrature provisoire

L’ATJM) affirme, en effet, dans une déclaration publiée aujourd’hui à l’issue de la réunion de son comité directeur, que « des négociations secrètes » sont actuellement en cours avec certains magistrats à la retraite, qu’elle a qualifiés de « douteux » pour les désigner au sein du Conseil supérieur provisoire de la magistrature.

Selon l’ATJM, les magistrats concernés par les négociations secrètes sont connus pour leur hostilité à la liberté d’expression et à l’indépendance de la justice. Ils se sont toujours rangés derrière « le camp de la tyrannie » durant leur carrière professionnelle. Et d’accuser les autorités d’œuvrer pour « le retour (…) de ces symboles de la corruption de l’ancien régime ».

Commentaires: