En Tunisie, tous les jardins d’enfants coraniques sont anarchiques !

Alors que le ministère de la Femme, de l’enfance et des Séniors a annoncé il y a quelques semaines la guerre contre les jardins d’enfants anarchiques, le défi est de taille et les établissements de ce genre sont innombrables.

S’exprimant sur les ondes de Mosaïque FM, la ministre de la Femme de l’enfance et des Séniors Amel Moussa est revenue sur ce problème affirmant que son département déploie tous les efforts pour garantir les droits des enfants.

Le ministre explique dans ce sens que le concept de jardins d’enfants coraniques n’existe pas en Tunisie et que tous les jardins d’enfants coraniques sont anarchiques. « En plus, le ministère des Affaires religieuses ne les supervise pas ».

« Le nouveau cahier des charges oblige tous les jardins d’enfants à adopter un enseignement pédagogique unifié, fixé par le ministère, afin d’harmoniser les programmes et les contenus », a-t-elle ajouté.

Evoquant également le nouveau cahier des charges pour ces établissements, elle a affirmé que le but est d’éliminer les espaces anarchiques destinés à l’enfance. « 470 de ces espaces ont été, d’ailleurs, fermés », a-t-elle conclu.

Commentaires: