Tunisie : Un an de prison avec sursis contre Makhlouf

Le tribunal militaire de Tunis a condamné le fondateur de la coalition Al-Karama Seifeddine Makhlouf à un an de prison avec sursis dans une affaire d’atteinte à la justice.

Selon Mosaïque FM, les auditions de la défense ont eu lieu ce jeudi 17 février 2022, à l’issue desquelles, Makhlouf a été condamné à un an de prison avec sursis.

La justice militaire a décidé le 17 janvier 2022 de libérer les deux députés gelés Seifeddine Makhlouf et Nidhal Saoudi.

Cette décision intervenait suite à l’expiration du délai du mandat de dépôt dans l’affaire de l’aéroport Tunis-Carthage.

Rappelons que le 21 septembre 2021, Seifeddine Makhlouf s’était présenté au Tribunal militaire pour défendre le député Nidhal Saoudi mais lors de l’interrogatoire de ce dernier, Makhlouf avait insulté et menacé l’un des juges.

Le procureur général près la Cour d’appel avait été informé de cet incident qui représente une atteinte au service de la justice, en général, et une menace flagrante pour les juges militaires, en particulier.

Le juge d’instruction militaire avait alors décidé d’émettre, le 22 septembre 2021, un mandat de dépôt contre Seifeddine Makhlouf pour outrage à magistrat.

Commentaires: