Deux cas du sous-variant d’Omicron BA.2 détectés en Tunisie

Le directeur général de l’Institut Pasteur, Hechmi Louzir, a révélé que la Tunisie a enregistré deux cas du sous-variant Omicron BA.2, assurant que ces cas sont isolés et ne représentent aucune menace à la situation sanitaire du pays.

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP, Louzir a indiqué que le premier cas a été détecté à Tunis, alors que le deuxième a été découvert à Sfax.

Il a expliqué que le variant BA.2 se répandait entre 30 et 50% plus rapidement que l’Omicron original, qui est actuellement répandu en Tunisie et dans le monde.

Hechmi Louzir a estimé que la situation sanitaire se dirige vers la stabilité, étant donné que le nombre de contaminations a diminué ces derniers jours pour atteindre une moyenne de 3 mille cas et que le taux d’occupation des hôpitaux oscille désormais entre 50 et 60%.

D’autre part, le directeur de l’Institut Pasteur a souligné la nécessité de continuer à respecter le protocole sanitaire, à porter le masque et à achever le schéma de vaccination dans les meilleurs délais, ainsi qu’à intensifier les opérations de séquençage génétique.

Commentaires: