Affaire Chokri Belaid : Le comité de défense promet des révélations retentissantes

Abdelmajid Belaid, frère du martyr Chokri Belaid, a déclaré que le comité de défense va révéler, ce mercredi 9 février, de nouvelles données concernant le dossier de cet assassinat politique.

Dans son intervention sur Jawhara fm, il a ajouté que des documents prouvant l’implication de « grandes » personnalités dans l’assassinat seront présentés. Parmi les noms qui seront évoqués figure le chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi.

« Le président de la République, Kais Saied, dispose de données sur le dossier et les parties qui l’ont manipulé, notamment au niveau du ministère de la Justice et de certains magistrats affiliés au mouvement Ennahdha », a ajouté Abdelmajid Belaid.

Il est rapporté que le Comité de Défense du Martyr Chokri Belaid tiendra une conférence de presse aujourd’hui, intitulée « Le secret financier de Rached Ghannouchi et la chute retentissante de la protection judiciaire ».

Une cause soutenue par Carthage

Le 7 février, le président de la République, a reçu, au palais de Carthage, Salah et Abdelmajid Belaid, père et frère du martyr Chokri Belaid, au lendemain de la commémoration de son assassinat.

Lors de cette rencontre, le Chef de l’Etat a assuré qu’il veillera à lever toute la vérité sur les grosses affaires, les assassinats politiques notamment, qui ont été étouffées et entravées pendant près d’une décennie.

Saied a même déclaré « qu’il y a une partie qui a refusé de remettre à l’équipe de défense des éléments qui représentent des preuves capables de faire la lumière sur ces assassinats ».

En marge de cet entretien, Abdelmajid Belaid, frère de Chokri Belaid, a fait part de sa satisfaction. « Le président de la République veut veiller à l’indépendance de la justice et veut lever le voile sut tout ce qu’on a tenté d’étouffer, quand Noureddine Bhiri étaient ministre de la Justice notamment », a-t-il dit.

Réforme de la justice

Le 1er novembre 2021, le Chef de l’Etat avait reçu la ministre de la Justice pour se prononcer sur la question de la réforme de la justice.

Lors de cette rencontre, il déclarait être en possession de plusieurs documents prouvant que plusieurs juges sont corrompus, citant l’exemple d’un juge qui a dissimulé des dossiers dans l’affaire des deux martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi.

Kais Saïed a, par ailleurs indiqué qu’il fallait mettre un terme à cette mascarade en référence à la justice.

Commentaires: