Samir Graba : « Les manuels scolaires ne seront pas prêts avant octobre prochain »

On se dirige tout droit vers une grave perturbation de l’impression des manuels scolaires dans le cadre de la prochaine rentrée scolaire. Des entraves en raison de l’impression des livres pour les élèves du primaire et du secondaire, et ce notamment, à cause du manque du papier sur le marché international.

Cela a eu des conséquences directes sur le prix du papier avec une augmentation de l’ordre de plus de 100%, la prix de la tonne passant de 650 à 1350 euros pour un produit devenu introuvable sur le marché international.

Samir Graba, président de la Chambre nationale des fabricants du livre scolaire alerte, dans ce sens sur l’éventualité de voir la rentrée scolaire perturbée par le manque de manuels scolaires sachant que 13,3 millions de livres doivent être imprimés avant septembre prochain par le Centre National Pédagogique (CNP).

Dans une déclaration sur les ondes d’IFM, hier, Samir Graba a tenu d’ailleurs le CNP pour responsable de tout retard dans l’impression des manuels scolaires, précisant que les appels d’offres ont été lancés par cet organisme le 7 janvier mais elle les a écartés.

Il a souligné que le CNP n’a pas donné les raisons de ce retard qui va perturber l’impression des manuels scolaires. Il estime que dans ce cas de figure, les manuels ne seront pas prêts avant le mois d’octobre.

Samir Graba rappelle également que la Tunisie ne produit plus de papier pour la troisième année consécutive, ce qui l’oblige à l’importer, et ce, depuis la fermeture de l’usine à papier de Kasserine, il y a plus de deux ans.

Il dénonce, au passage, la position du CNP, qui a abandonné sa fonction principale d’éditeur de manuels.

Commentaires: