La ministre des Finances juge indispensable un nouvel accord avec le FMI !

La Tunisie connait de grandes difficultés au niveau du financement étranger de son budget.

Un accord avec le Fonds monétaire international (FMI) s’avère indispensable pour assurer les équilibres budgétaires de l’Etat. C’est en tout cas ce que laissent penser les déclarations de la ministre des Finances Sihem Nemsia.

Intervenant sur les ondes de Mosaïque FM, elle juge indispensable un nouvel accord avec le FMI pour surmonter cette crise. Elle indique qu’un tel accord aurait du être signé par l’ancien gouvernement.

Pour elle, tout le monde doit contribuer pour réussir cette hypothèse sur la base de laquelle a été élaboré le budget de l’Etat pour l’année en cours.

La Banque Centrale de Tunisie (BCT) a exprimé, dans un communiqué publié, ce jeudi 3 février 2022, « sa forte préoccupation quant au retard accusé dans la mobilisation des ressources extérieures nécessaires pour le financement du budget de l’Etat pour 2022 ».

Un communiqué publié en marge de la réunion du Conseil d’Administration de la BCT, tenue hier et qui s’adresse directement au gouvernement, exhortant « toutes les parties prenantes à parvenir à un consensus sur le programme de réformes permettant d’engager des négociations avec le Fonds Monétaire International (FMI) sur un nouveau programme ».

Commentaires: