Le congrès de l’UGTT va affecter l’avenir du mouvement syndical, regrette Boughdiri

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Mohamed Ali Boughdiri, a estimé que le congrès de l’union aura lieu dans des circonstances difficiles et aura un impact négatif sur l’avenir du mouvement syndical en Tunisie.

Boughdiri a déclaré que l’opposition syndicale considère ce congrès comme illégal, soulignant que le syndicat est resté inébranlable depuis sa création en raison de son respect et de son adhésion à sa loi fondamentale.

L’invité d’Express FM a également considéré que la direction actuelle de l’Union a choisi d’étendre illégalement ses pouvoirs et que l’idée d’un congrès exceptionnel et non électif a été mise en place dans le but de rallonger son mandat.

Il a ajouté que le fait de s’accrocher à la tenue du congrès reflète la volonté d’une partie des dirigeants de rester à la tête de la direction syndicale, ce qui a nui à l’image de l’organisation à l’intérieur et à l’extérieur et affecte sa crédibilité.

A l’issue de son intervention, Mohamed Ali Boughdiri a adressé un message à Noureddine Taboubi, l’appelant à « éviter d’aller dans cette impasse et à annuler le congrès ».

Rappelons que le congrès national de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) est prévu au cours de la deuxième quinzaine de ce mois de févier.

Commentaires: