Tunisie : Initiative pour organiser un dialogue national excluant Kais Saied

La rupture entre le président de la République et certains partis politiques semble définitive. Ce mardi 25 janvier 2022, le secrétaire-général du Courant Démocratique Ghazi Chaouachi a fait savoir que des formations politiques envisagent de procéder à un dialogue national excluant le président de la République.

Dans une déclaration accordée à la TAP, il a affirmé que la coordination des partis démocratiques s’oriente vers l’organisation d’un dialogue national pour rétablir le processus démocratique en Tunisie.

« L’objectif étant de mettre en place une feuille de route pour sauver le pays de cette crise économique et politique », a-t-il expliqué.

La situation ne permet plus d’approfondir la crise, a-t-il regretté, affirmant que les partis d’Attayar, d’Ettakatol et d’Al-Jamhouri sont en train de mener les pourparlers pour mettre en place ce processus.

Et d’ajouter que « cette alternative s’oppose à celle présentée par Ennahdha car ce parti vise à réintégrer le pouvoir ».

Commentaires: