Tunisie : Abdallah Kallel et deux anciens sécuritaires interdits de voyage

Abdallah Kallel, ancien ministre de l’Intérieur sous Ben Ali ainsi que deux anciens sécuritaires ont été interdits de voyage suite à une décision émanant de la Chambre criminelle spécialisée dans la justice transitionnelle.

L’ancien cadre sécuritaire Zouhair Drissi et l’ancien directeur de la sûreté nationale Ezzeddine Jenayah sont également concernés par cette interdiction de voyage.

D’après la radio Mosaique fm, cette interdiction de voyage est en relation avec des poursuites concernant une affaire de suspicion de torture au début des années 1990. La plainte aurait été déposée par un citoyen qui assure avoir été torturé dans les locaux du ministère de l’Intérieur.

Au lendemain de la Révolution, Abdallah Kallel avait été placé en résidence surveillée le 23 janvier 2011. Il sera ensuite incarcéré et a purgé une peine de 2 ans de prison. Il a été libéré le 11 juillet 2013 bien que faisant à l’époque encore l’objet d’un mandat d’arrêt dans l’affaire du RCD (financement et emplois fictifs).

L’ancien ministre de l’Intérieur (entre février 1991 et janvier 1995 et entre novembre 1999 et janvier 2001), de la Défense et de la Justice sous Ben Ali avait notamment été cité, en mars dernier, ainsi que Zouhair Drissi et Ezzeddine Jenayah dans l’affaire des tortionnaires de Mohamed Koussai Jaibi, torturé par les policiers en 1993.

Commentaires: