14 Janvier : 32 arrestations parmi les manifestants, 15 placés en garde à vue

Crédit photo : AA

Trente-deux personnes dont Imed Deghij, ont été interpellées, hier, vendredi 14 janvier, en marge des manifestations qui ont eu lieu dans la capitale.

Elles ont toutes été transférées au siège de la brigade criminelle de Tunis et à ce titre, le Parquet du Tribunal de Première instance de Tunis a ordonné le placement en garde à vue de 15 personnes parmi les 32 interpellées dont Imed Deghij, ancien membre des ligues de protection de la révolution ayant adhéré récemment à la Coalition Al Karama.

Le ministère public a cité à comparaître les 17 autres manifestants, demain, dimanche 16 janvier 2022, concernant les événements survenus hier, dans les rues du centre de la capitale, et ce, afin de prendre des dispositions contre eux.

Les 32 interpellés sont accusés d’avoir bravé l’interdiction de manifester, décidée par le gouvernement dans le cadre de mesures sanitaires et d’avoir tenté délibérément de briser le cordon policier et forcer les barrières métalliques et de s’en prendre aux forces de sécurité déployées.

Les affrontements d’hier ont fait, par ailleurs, 11 blessés parmi les forces de l’ordre.

Commentaires: