Abdelatif Mekki : « Kais Saied instrumentalise la pandémie à des fins politiques »

Les forces anti-Kais Saied annoncent de grosses manifestations pour mettre fin à ce qu’ils appellent le coup d’Etat opéré par Kais Saied, à l’occasion du 14 janvier.

Pour certains, on va jusqu’à l’accuser d’avoir instrumentalisé la pandémie à des fins politiques. Parmi eux, le leader démissionnaire d’Ennahdha Abdelatif Mekki qui a, dans un post Facebook, accusé le chef de l’Etat d’instrumentalisation de la pandémie contre ses opposants.

Faisant allusion aux récentes décisions d’interdire les rassemblements, l’ex ministre de la Santé estime que c’est le pouvoir exécutif qui détermine les modalités d’application des recommandations de la commission scientifique.

« Instrumentaliser la pandémie contre ses opposants est un indice que le pouvoir n’a plus d’horizon », a-t-il posté.

La présidence du gouvernement a décrété un couvre-feu de 22 heures à 5 heures du matin, à partir de ce jeudi 13 janvier 2022, et ce, pour une durée de deux semaines, annonce un communiqué de la Présidence du Gouvernement.

Cette décision a été prise suite à une réunion du Conseil ministériel, tenue le 11 janvier 2022 au Palais du Gouvernement à la Kasbah pour évaluer les moyens de faire face au rebond de contamination du Covid-19, et sur la base des recommandations de la Commission scientifique.

Il a, également, été décidé de reporter ou d’annuler toutes les manifestations, que ce soit dans les espaces ouverts ou fermés pendant deux semaines, d’intensifier le contrôle du pass sanitaire et de poursuivre l’opération de vaccination massive.

Commentaires:

Commentez...