Tunisie : L’affaire de l’aéroport Tunis-Carthage clôturée

Le juge d’instruction du Tribunal militaire permanent de Tunis a décidé de clôturer l’enquête concernant l’affaire de l’aéroport de Tunis-Carthage.

Selon Mosaïque FM, il a, également, décidé de transférer les accusés, arrêtés dans cette affaire, ainsi que d’autres personnes en état de liberté, devant la Cour correctionnelle du Tribunal militaire permanent de Tunis pour les juger.

Ainsi, les accusations sont converties de crimes en délits.

Notons que selon la même source, le député Ahmed Ayed a été libéré faute de preuves suffisantes.

Le parquet militaire n’a pas fait appel de cette décision, ajoute la même source.

Le 15 mars dernier, le fondateur de la coalition Al-Karama, Seifeddine Makhlouf avait semé le chaos à l’aéroport Tunis-Carthage, sous prétexte qu’une femme fichée S17 avait été interdite de voyage.

Il a alors appelé les députés d’Al-Karama à le rejoindre en renfort pour défendre ce qu’il appelle les droits de cette femme, alors que les agents dé sécurité de l’aéroport affirmaient qu’ils exécutaient des mesures prises par le ministère de l’Intérieur.

Le député de la Coalition Al Karama, Nidhal Saoudi, a fait l’objet d’un mandat de dépôt, le 21 septembre. Seifeddine a fait l’objet d’un mandat de dépôt, le 27 septembre.

Commentaires:

Commentez...