Tunisie : Tout converge vers l’émergence d’une cinquième vague liée à Omicron

« Tous les indicateurs épidémiologiques en Tunisie convergent vers l’émergence d’une cinquième vague du coronavirus liée au variant Omicron ». c’est ce qu’a indiqué, ce vendredi 31 décembre, Jalila Ben Khalil, porte-parole de la commission scientifique de lutte contre la coronavirus.

Dans une déclaration à l’agence TAP, elle a confirmé que la Tunisie connaît, ces derniers jours, une augmentation du nombre de contaminations par le Covid-19 et que le taux de positivité des tests a dépassé les 10%, attribuant cette tendance à la hausse à la propagation rapide de l’infection due à « Omicron ».

En effet, le dernier bilan du ministère de la Santé fait état de deux décès et 1162 nouvelles contaminations par le coronavirus, enregistrés le 29 décembre sur un total de 11.039 tests réalisés, soit un taux de positivité de 10,53%.

D’après le même bilan, en date du 29 décembre, 22 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées dans les établissements de santé publics et privés, portant ainsi le nombre total de personnes atteintes de coronavirus et actuellement hospitalisées à 271.

Jalila Ben Khelil a appelé à redoubler de vigilance, à respecter le protocole sanitaire et surtout à éviter les rassemblements, ajoutant que le ministère de la Santé se tient prêt à faire face à cette éventuelle nouvelle vague de contaminations.

Hier, le directeur de l’institut Pasteur et membre du comité scientifique de lutte contre le coronavirus, Hechmi Louzir avait révélé que les analyses effectuées sur les cas de contamination par le variant Omicron ont connu une augmentation de plus de 30 à 40%.

D’après Hechmi Louzir, le variant Omicron pourrait même surclasser le variant Delta qui représente actuellement 60% des cas de contamination.

Il a d’ailleurs évoqué la possibilité que la propagation de ce variant soit à l’origine de la hausse des cas par le coronavirus, soulignant que la Tunisie va connaître une nouvelle vague de contaminations.

Commentaires: