Tunisie : 980 morts sur les routes depuis le début de l’année

Le gouvernorat de Tunis occupe la première place en termes d’accidents (818), de morts (123) et de blessés (1048), suivi du gouvernorat de Nabeul (465 accidents, 67 morts, 636 blessés) et Ben Arous (355 accidents, 40 morts, 459 blessés).

Les accidents de la route ont fait 980 morts et 6565 blessés du début de l’année au 24 décembre 2021, selon l’Observatoire national de la sécurité routière (ONSR) relevant du ministère de l’Intérieur.

Mourad Jouini, chargé de l’information à l’Observatoire, a indiqué dimanche à l’agence TAP que les accidents ont augmenté cette année, où 4835 ont été enregistrés contre 4690 en 2020.

Le nombre de décès a également augmenté (913 en 2020). Le nombre de blessés a en revanche légèrement baissé (6642 en 2020).

Le gouvernorat de Sfax occupe la deuxième place en termes du nombre de morts (94 morts et 233 accidents).

La cause principale des accidents est la distraction et le manque de vigilance qui ont engendré 1738 accidents et fait 244 morts et 2014 blessés, suivie de l’excès de vitesse (290 morts, 1221 blessés et 760 accidents), a expliqué Jouini.

Le mois d’août 2021 a été le plus meurtrier avec 109 morts, 500 blessés et 346 accidents, suivi du mois de juillet (89 morts, 589 blessés, 419 accidents). Le mois de mars 2021 a cependant enregistré le plus grand nombre d’accidents (512 accidents, 71 morts et 735 blessés).

Une campagne de sensibilisation contre la vitesse au voulant, première cause des accidents de la route dans le monde, a été lancée mi-décembre courant et est financée par l’Organisation mondiale de la santé.

Commentaires:

Commentez...