Bochra Belhaj Hmida condamnée à six mois de prison suite à une plainte de Tarek Dhiab

La militante et avocate Bochra Belhaj Hmida, a été condamnée, par contumace, ce vendredi 24 décembre 2021, à une peine de six mois de prison pour fausses accusations envers un fonctionnaire public, suite à une plainte déposée par l’ancien ministre des Sports, Tarek Dhiab.

Le verdict a été prononcé par la Cour correctionnelle du Tribunal de première instance de Tunis, rapporte Mosaique fm. et fait suite à la plainte de l’ancienne star du football tunisien, déposée en 2012 auprès du procureur de la République, contre Bochra Belhaj Hmida, après une déclaration médiatique dans laquelle elle l’avait accusé de corruption.

Bochra Belhaj Hmida a aussitôt réagi, sur les ondes de Mosaique fm à cette condamnation, déclarant être étonnée de sa non-convocation à la séance bien que son adresse soit connue des autorités judiciaires. Elle a annoncé son intention de faire appel de ce jugement.

Commentaires: