Kais Saied : « La Tunisie, un Etat pauvre dans un pays riche »

Lors d’un conseil ministériel restreint, tenu ce mercredi 22 décembre 2022, au palais de Carthage, le chef de l’Etat Kais Saied est revenu sur la situation sociale en Tunisie. Pour lui, le PLF 2022 doit rendre justice aux classes les plus démunies, appelant à concrétiser le principe d’équité fiscale.

Selon Kais Saied, « le pauvre n’a pas à payer ce que les corrompus ont volé », estimant que l’équité fiscale nécessite un travail considérable. « La Tunisie est un Etat pauvre dans un pays riche, non pas par manque de ressources naturelles, mais car l’argent du peuple a été spolié », a-t-il insisté.

Rappelons que Kais Saied a démenti la version fuitée du PLF 2022. Il a affirmé lors de ce conseil ministériel tenu en présence de la Cheffe du gouvernement Najla Boudin, le ministre des Finances Sihem Namsia et le ministre de l’Economie et de la planification Samir Saied, que ce projet est élaboré dans le cadre de la volonté de l’Etat d’adresser des messages positifs aux différents acteurs économiques du pays, à ses partenaires et aux bailleurs de fonds étrangers, tout en veillant à garantir les équilibres des finances publiques en 2022, afin de favoriser une reprise économique à moyen terme.

Commentaires:

Commentez...