La Kasbah : Une autre circulaire qui passe mal !

Une nouvelle circulaire a été publiée par la cheffe du gouvernement Najla Bouden qui appelle à  » la nécessité d’une coordination avec les services de communication à la Présidence du Gouvernement, concernant la forme et le contenu, à l’occasion de chaque apparition médiatique.

La circulaire réclame l’identification d’une liste des porte-parole officiels de chaque ministère.

Le Comité des libertés du SNJT réclame le retrait immédiat de la circulaire de Najla Bouden sur les  » règles de la communication gouvernementale « .

Le Comité des libertés relevant du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a dit rejeter la circulaire adressée par la cheffe du gouvernement aux ministres et secrétaires d’Etat, sous le titre  » Sur les règles de la communication gouvernementale », réclamant son retrait immédiat.

Dans un communiqué, le SNJT a également demandé des garanties  » légales  » pour l’exercice du travail journalistique, appelant à préserver le droit d’accès des Tunisiens à l’information.

Par ailleurs, le comité des libertés a qualifié de  » honteuse et humiliante « , cette circulaire qui contredit totalement les garanties constitutionnelles et les traités internationaux signés par l’Etat tunisien, selon le même communiqué.

D’après la même source, les institutions concernées s’engagent à se conformer aux dispositions de cette circulaire et à la diffuser aux établissements y afférents.

Commentaires:

Commentez...