Tunisie : « La gestion de la crise reste possible », rassure le Contrôleur des dépenses publiques

« La gestion de la crise est possible à travers l’adoption d’une Loi de Finances révolutionnaire pour l’année 2022 pour faire face à la crise aiguë des finances publiques. Cette LF 2022 devrait être axée sur la justice fiscale, la lutte contre l’évasion fiscale et la rationalisation des dépenses publiques », a fait savoir ce mardi 14 décembre 2021, le contrôleur général des dépenses publiques, Wahbi Hammi, lors de la conférence annuelle des contrôleurs des dépenses publiques 2021.

Hammi a affirmé que « la réforme des finances publiques est aussi, possible, en accélérant le rythme de vaccination pour éviter les répercussions possibles d’éventuelles nouvelles vagues de coronavirus, et la mise en place d’un nouveau contrat social qui inspire l’esprit de solidarité et de citoyenneté et permet l’instauration d’une finance publique solidaire où l’effort est équitablement partagé ».

Le responsable pense par ailleurs, que « la réforme de la finance publique passe aussi, par l’instauration de la culture et des bases de la bonne gouvernance dans les entreprises et les établissements publics, ce qui favoriserait l’amélioration de leurs performances et la réduction de leurs pertes ».

Il a, à ce titre, appelé à tirer profit de la reprise de l’économie mondiale et du numérique mais également des signes de relance du secteur agricole suite aux dernières précipitations pour mettre en place de nouvelles approches visant à rationaliser les dépenses publiques.

Commentaires:

Commentez...