Affaire Qatar Charity : Imed Daïmi dément son arrestation

Le Ministère public près le Tribunal de Première instance de Tunis 2 a émis, hier, trois mandats de dépôt en prison à l’encontre d’un ancien membre de la Présidence de la République et de deux autres personnes. Cet ancien cadre de Carthage, qui n’est autres que Imen Daïmi, a réagi.

Le président de l’Observatoire Raqabah a assuré qu’il se trouve actuellement à Washington, participant au sommet de la démocratie.

Daïmi a démenti son arrestation, ajoutant « qu’ils l’attaquent avec des rumeurs alors qu’ils appel aux dossiers ».
« Tels sont leurs souhaits.. une troisième, quatrième et dixième fois.. ils ne se lassent pas de mentir et d’essayer de déformer..et nous ne nous lassons pas de confronter leurs mensonges et d’exposer leurs ruses. », a-t-il écrit sur sa page Facebook.
Il est à noter que l’enquête concernant des soupçons de corruption dans la distribution, en 2019, des aides financières et en nature par Qatar Charity, à Mellassine et la Cité Ezzouhour, a mené à sept suspects, parmi eux un ancien cadre à la Présidence de la République, le délégué de Sejoumi, le maire de Mellassine et quatre activistes de la société civile.

 

Commentaires:

Commentez...