Tunisie : Un nouveau front contre Kais Saied ?

Avec chaque retard qu’il accuse et au moindre faux pas, le chef de l’Etat Kais Saied perd d’anciens alliés.

Après les fronts conduits par Ennahdha d’une part et Attayar d’autre part, un nouveau serait en train de naitre celui formé par l’UGTT et Echaab, pourtant, de grands alliés du président de la République avant le 25 juillet.

Le secrétaire général du mouvement Echaab, Zouhaier Maghzaoui a indiqué, dans ce sens, que l’entretien qui a eu lieu ce vendredi 3 décembre 2021 entre une délégation du parti et le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi, a été l’occasion de mettre l’accent sur la nécessité d’établir un calendrier précis pour les mesures du 25 juillet 2021.

Dans une déclaration à l’agence TAP, Maghzaoui a précisé que le mouvement Echaab et l’UGTT s’opposent au fait que le président de la République s’accapare le pouvoir de décision concernant l’avenir de la Tunisie et affirment la nécessité d’établir un calendrier précis pour les mesures exceptionnelles.

L’entretien, a-t-il ajouté, a abordé également l’impératif de faire front contre toute déviation à l’égard des mesures revendiquées par le peuple tunisien ainsi que les moyens d’unifier les positions sur la crise économique et politique et de proposer des solutions dans ce sens.

Le mouvement Echaab, a-t-il assuré, continuera de coordonner les positions et d’organiser des rencontres avec les forces nationales dont l’UGTT pour unifier les positions à l’égard des mesures du 25 juillet qu’il avait appuyées dès le début.

Notons également que le président de la République Kais Saied s’apprête à annoncer un calendrier pour la prochaine phase politique. En effet, selon certaines indiscrétions, il devra donner un discours le 17 décembre pour annoncer la couleur politique de la prochaine phase.

Commentaires:

Commentez...