Chawki Gaddes : « La publication de photos non floutées de citoyens est inconstitutionnelle »

Le chef de l’instance de protection des données personnelles, Chawki Gaddes, a critiqué la publication de photos de l’opération de suivi du terroriste, qui a tenté d’agresser des agents sécuritaires à l’avenue Habib Bourguiba.

Il a fait savoir, ce mardi 30 novembre 2021, que la publication de photos des citoyens est une violation de l’article 24 de la Constitution tunisienne.

Dans une déclaration faite à la radio Shems fm, Gaddes a ajouté que les photos des citoyens et des passants étaient censées être floutées.

« La publication de ces photos par le ministère de l’Intérieur révèle les données et les capacités du ministère, et le but de l’opération du vendredi peut être de tester les capacités de l’établissement sécuritaire ».

Commentaires: