« Grave pénurie » : Plus de 530 médicaments introuvables en Tunisie !

Nadhem Chekri, président de l’Association des pharmaciens, a confirmé la grave pénurie des médicaments en Tunisie.

Le nombre de médicaments introuvables a augmenté de manière effrayante, dénonce Chekri, ajoutant qu’environ 532 médicaments sont actuellement en pénurie.

S’exprimant ce mercredi 24 novembre 2021 sur Mosaique fm, il a expliqué que cette pénurie concerne des médicaments vitaux tels que l’insuline qui n’est plus disponible dans de nombreuses pharmacies.

Concernant le refus des citoyens d’acquérir des médicaments génériques, Chekri a indiqué que le citoyen ne se rend pas compte que la différence réside uniquement dans le goût ou la couleur.

Pour sa part, le président du Syndicat tunisien des propriétaires de pharmacies privées, Naoufel Amira, a confirmé que la pénurie de médicaments en Tunisie est devenue un problème structurel à cause des caisses sociales qui connaissent des difficultés financières.

Selon lui, ce déséquilibre a commencé en 2015, lorsque les autorités ont fait le choix de favoriser les allocations de retraite sur le système de santé.

Amira a ajouté que la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) a fait faillite, ce qui a créé un réel problème dans le secteur de la santé.

Ceci a induit une incapacité de nombreux hôpitaux publics d’acquérir du matériel de base, comme les gants médicaux.

Il a souligné que le système des médicaments génériques est limité et ne représente que 60%, alors que 40% sont importés. « Nous assistons donc à une pénurie de tous les médicaments vitaux en raison de l’important déficit financier chez la pharmacie centrale et les caisses sociales », regrette Amira.

Commentaires:

Commentez...