Tunisie : Une nouvelle vague de contaminations est-elle évitable ?

Face à l’explosion du nombre des contamination en Europe, de nombreux pays ont été poussés à décréter de nouvelles restrictions sanitaires. Qu’en est-il de la Tunisie ?

Pour l’heure rien ne change concernant les restrictions sanitaires imposées aux voyageurs. Mais c’est en Tunisie que les habitudes doivent changer. En d’autres termes, les Tunisiens sont dans l’obligation de revenir aux gestes barrières qu’ils ont peu à peu abandonnés.

Le ministre de la Santé publique, Ali Mrabet, a tenu à le rappeler, ce mardi 23 novembre, dans un message qui s’inscrit comme un avertissement. Il a appelé à continuer à respecter les « gestes barrières », dont le port des masques dans les espaces publics et les lieux de réunion, pour éviter une nouvelle vague de COVID-19.

« Il faut revenir aux protocoles sanitaires et continuer à se faire vacciner », a-t-il notamment dit, se félicitant des efforts de vaccination déployés en Tunisie, lesquels ont permis de porter le nombre de personnes vaccinées à 5 millions jusqu’à présent.

D’un autre côté, le Comité scientifique de lutte contre le coronavirus doit se réunir aujourd’hui, pour insister sur l’importance de la 3ème dose pour les personnes de plus de 40 ans.

Rappelons que 36 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés au 21 novembre en Tunisie pour un taux de positivité de 2,42%. Par ailleurs, près de 5 millions de personnes ont achevé leur schéma vaccinal.

Commentaires:

Commentez...