Tunisie : Les pharmacies font état d’une « grave pénurie de médicaments »

Le président du Syndicat tunisien des propriétaires de pharmacies privées, Naoufel Amira, a confirmé que la pénurie de médicaments en Tunisie est devenu un problème structurel à cause des caisses sociales qui connaissent des difficultés financières.

Selon lui, ce déséquilibre a commencé en 2015, lorsque les autorités ont fait le choix de favoriser les allocations de retraite sur le système de santé.

Dans une déclaration accordée au journal Assabah dans son édition de ce samedi 20 novembre 2021, Amira a ajouté que la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) a fait faillite, ce qui a créé un réel problème dans le secteur de la santé.

Ceci a induit une incapacité de nombreux hôpitaux publics d’acquérir du matériel de base, comme les gants médicaux.

Il a souligné que le système des médicaments génériques est limité et ne représente que 60%, alors que 40% sont importés. « Nous assistons donc à une pénurie de tous les médicaments vitaux en raison de l’important déficit financier chez la pharmacie centrale et les caisses sociales », regrette Amira.

Commentaires:

Commentez...