Kais Saied : « Un calendrier sera fixé pour changer le système politique »

Le président de la République, Kais Saied, a annoncé qu’un calendrier d’introduction d’amendements au système politique est en cours de préparation.

Said a ajouté, dans son discours prononcé au début du conseil des ministres au palais de Carthage, que ce soir un plan sera élaboré pour organiser un référendum électronique (sur la modification de la constitution). Un comité va, par la suite, prendre en charfe la mise en œuvre des revendications des Tunisiens dans le cadre d’une « véritable constitution ».

Il a noté que la Tunisie a plus que jamais besoin d’autres projets de décrets, notamment le projet de décret sur la réconciliation pénale et le projet de décret sur le raccourcissement des délais de jugement des crimes et abus électoraux.

Il a appelé à la nécessité d’examiner de nombreuses affaires liées à des délits électoraux qui n’ont pas été traitées à ce jour d’autant plus que le rapport qui servira de référence pour l’examen des juridictions pénales est celui préparé par la Cour des Comptes.

Le Président de la République a souligné que « la justice de l’Etat tunisien est indépendante», notant que la concrétisation de la demande du peuple de purifier le pays ne peut se faire qu’avec une justice juste et des juges au-dessus de tous les soupçons.

Commentaires:

Commentez...