Tunisie : Des manifestants lèvent les barrières au Bardo

Le leader au mouvement Ennahdha, Rafik Abdesalam, a déclaré ce dimanche 13 novembre 2021, que « le grand peuple a fait tomber les barrières que le régime du coup d’État a mises devant les manifestants après qu’ils ont réussi à franchir la barrière de peur ».

Et d’ajouter dans un post publié sur sa page Facebook que « les régimes de coup d’État étaient faits de carton et ne valent rien face aux masses dans les rues et les places publiques

« Que Dieu bénisse le peuple de la révolution et de la liberté », a-t-il écrit.

Notons que des centaines de personnes ont manifesté aujourd’hui, dimanche, sur la place du Bardo dans la capitale, dénonçant les décisions du président de la République, Kais Saied, datant du 25 juillet.

Les unités de sécurité ont procédé, dans la matinée de ce dimanche 14 novembre 2021, à la fermeture de toutes les entrées de la place du Bardo avec des barrières. Toutes les entrées du bâtiment du parlement ont également été fermées.

Dans le même contexte, un déploiement massif des forces de sécurité a été observé dans la zone concernée.

En effet, la campagne « Citoyens contre le coup » avait appelé à une protestation sur la place du Bardo, à partir de 10h.

Commentaires:

Commentez...