Sans entretien depuis 3 mois, les collections du musée du Bardo menacées !

Depuis le 25 juillet, tout le périmètre de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) est sécurisé et personne n’y accède, même les employés du musée national du Bardo n’ont pas rejoint leurs postes depuis près de trois mois.

Selon Habib Ben Younes, ancien conservateur général du Musée et ancien directeur de la division du développement muséographique à l’Institut National du Patrimoine (INP), il est inadmissible de ne pas permettre aux employés d’accéder au Musée au moins trois jours par semaine.

Selon lui, la sécurité est assurée mais pas la conservation des œuvres, qui doit être continue.

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP, Ben Younes a affirmé qu’il existe plusieurs œuvres délicates exigeant un contrôle et un entretien permanents, citant les statues et les mosaïques « qui doivent être couvertes de poussière ».

« C’est la pérennité des collections qui est menacée et là c’est trop grave pour l’histoire du pays, espérant que nous n’allons pas écrire l’Histoire noire du Musée du Bardo », a-t-il déclaré, appelant la ministre des Affaires culturelles à intervenir au plus haut niveau pour trouver une solution à ce problème.

Commentaires:

Commentez...