Le syndicat des forces de Sécurité intérieure rejette toute dissolution des structures syndicales

Le syndicat national des forces de sécurité intérieure a appelé le ministre de l’Intérieur Taoufik Charfeddine à apporter des éclaircissements officiels sur les rumeurs qui lui sont attribuées selon lesquelles les syndicats sécuritaires auraient été dissous.

Le syndicat a confirmé, dans un communiqué, que le travail syndical « est une ligne rouge et qu’il n’y a aucun moyen de rebrousser chemin quant à cette question et de revenir à la situation de l’avant 14 janvier 2011 ».

Il a souligné qu’il demeure engagé à préserver et à défendre à tout prix ses acquis, notant qu’il est prêt à répondre à l’appel du devoir et à entamer une phase de lutte pour défendre la structure.

Commentaires:

Commentez...